..."tu me feras un vêtement !" "mais c'est trop petit pour faire un vêtement dans ta taille, 46cm !" "Alors une pochette !!"

Sauf que maman, les pochettes, c'est comme les coussins, je suis nulle. Sisi, j'arrive pas, je laisse faire ça aux gens qui savent !Nous étions à la boutique France Duval Stalla hier, et mademoiselle était aux anges, en train de fouiner, pendant que France me coupait des coupons pour l'hiver (j'en suis encore toute émue, n'étant pas parisienne, j'ai adoré la boutique !!), la demoiselle papillonnait été.

Que faire ? "maman si tu ne peux pas me faire une pochette, tu me fais une robe alors" "et tu couds quoi aujourd'hui ?" "et tu n'oublies pas mon tissu hein?" Elle me faisait des yeux de biche dès le réveil avec son mini coupon tout juste lavé à peine sec dans les mains. Et on fait quoi pour pas craquer ? Ben on craque et on laisse les projets prévus de côté !

J'ai pris Marie (le patron de chez Citronille, pas la petite fille, bien que je connaisse une Marie que j'irais bien bisouiller ! Mais ça c'est une autre histoire), et saisi mon bout de voile blanc que je venais de reçevoir. Une Marie-Jeanne (tuto Sous le Figuier) ! J'adore Marie, mais les manches ne me plaisent pas ... alors que les manches 'Marie-Jeanne' là c'est l'extase !

Bref, une mini aprem plus tard, voici la quasi totalité des trésors de la demoiselle (le flex, le tissu) - le reste étant un carnet assorti blanc et argent.

019

021

023

024

025

Et voilà une mini heureuse !!!